toxnuc3
toxnuc3





Les newsletters du Programme


Bienvenue sur la page d'archive des newsletters du Programme Transversal Toxicologie :

DesInTox est la lettre d'information du programme et vous informe sur les faits marquants du programme, les publications liées ainsi que les annonces de colloques.

Vous pouvez visualiser les newsletters en cliquant sur leur titre. Une fois affichée, vous avez la possibilité de les télécharger au format PDF.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à contacter Marie-Thérèse Ménager ou Sandrine Sauge-Merle

Bonne lecture

 

   Les newsletters DesInTox :
    ________________________________________________________________

Bienvenue sur votre newsletter DESINTOX
Editorial mars 2013

Les défis de l'année 2013 s'annoncent nombreux et passionnants :

En premier lieu, nous vous rappelons que le programme Transversal Toxicologie du CEA co-organise avec le "Laurence Berkeley Laboratory"  la 11ème conférence HEIR "Health Effects of Incorporated Radionuclides" qui se tiendra à Berkeley en octobre 2013. Cette conférence va nous permettre de présenter les travaux amorcés dès 2001 autour de la spéciation des actinides en milieu biologique et leur décorporation, et de renforcer nos collaborations internationales dans ce domaine. On notera le regain d'activités de R&D sur ces sujets aux Etats Unis et la participation annoncée des experts des agences et des industriels américains en octobre prochain. Vous pouvez dès à présent déposer votre proposition de contribution sur le  site de la conférence. Nous espérons que les travaux des équipes françaises seront à l'honneur, n'hésitez pas à nous faire part de vos projets de participation.

Le second domaine qui va faire l'objet de plusieurs rendez-vous en 2013 est la nanotoxicologie. Une bonne vision de cette communauté de recherche à l'interface entre Chimie/Physico-chimie et Biologie est acquise grâce à la coordination effectuée depuis quelques années entre nanosciences et toxicologie. La préparation de l'agenda stratégique des années à venir notamment dans la perspective européenne H2020 est en marche.

Enfin, nous sommes heureuses de souhaiter la bienvenue à Laure Sabatier qui rejoint notre communauté Tox début mars 2013 après un détachement au MERS/DGRI comme directeur scientifique du secteur "Biologie Santé". Laure Sabatier remplacera Eric Quémeneur en tant que Directeur du programme Transversal Toxicologie, tandis que le nouveau périmètre des activités d’Eric Quémeneur associera le suivi des programmes et la valorisation au sein de la Direction des Sciences du Vivant du CEA. Bonne lecture et à bientôt,

L'équipe rédactionnelle de DESINTOX

Du côté des projets

Les Nanos
Le 22 février dernier a eu lieu, au Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, le séminaire de clôture du programme Nanogénotox. Ce programme s’est déroulé de 2010 à 2013 dans le cadre d’une action conjointe européenne regroupant 16 partenaires de l’Union Européenne dont l’ANSES, le CEA (DSV et DSM), l’INRS et l’Institut Pasteur de Lille du côté français, avec un budget total de 6,2 M¤. Le but de ce programme était de proposer et valider des protocoles de préparation et de tests de génotoxicité de nanomatériaux (NM), de comparer les résultats obtenus in vitro et in vivo et de réaliser des comparaisons inter-laboratoires. Quatorze nanomatériaux regroupés en trois groupes ont été utilisés : dioxyde de titane, silice et nanotubes de carbone (NTC). Ces groupes ont été sélectionnés en fonction des critères stratégiques suivants : les usages possibles dans différents types de produits (cosmétiques, aliments, produits de consommation courante), les voies d’exposition potentielles (orale, cutanée, inhalée) et leur production en Europe.

Ce projet s’est déroulé en trois étapes :
• Identification de tous les NM par une caractérisation physique et chimique la plus complète possible et définition d’un protocole de préparation des NM identique pour tous les NM et utilisé par les différentes équipes.
• Etude de la distribution des NM dans l’organisme vivant.
• Evaluation de la génotoxicité in vivo par l’utilisation de tests adaptés et comparaison aux résultats des tests de génotoxicité in vitro, eux-mêmes réalisés sur des lignées cellulaires adaptées à la voie d’exposition, et identiques pour tous les laboratoires.

Voici quelques conclusions préliminaires :
• Une méthode de préparation et dispersion des NM a pu être proposée.
• Des études de corrélations ont pu montrer que certaines des techniques utilisées pour la caractérisation des NM donnent des résultats similaires pour un paramètre donné, alors que les résultats obtenus par d’autres techniques ne montrent pas une bonne corrélation.
• Les NM ne peuvent être considérés comme une « monosubstance » du fait des différences de génotoxicité et de biodistribution obtenues entre les différents NM testés.
• Malgré les tentatives d’harmonisation des méthodes et matériaux utilisés par les différentes équipes, il a été mis en évidence des disparités parfois importantes dans les résultats obtenus.

Anne Van der Meeren

La Toxicologie Nucléaire
Un article regroupant des résultats obtenus dans la cadre du projet SPECO vient d'être 
publié dans Metallomics (2013, 5, 133-143) dont le titre est "Cobalt chloride speciation, mechanisms of cytotoxicity on human pulmonary cells, and synergistic toxicity with zinc" et les auteurs sont Carole Bresson, Carine Darolles, Asuncion Carmona, Céline Gautier, Nicole Sage, Stéphane Roudeau, Richard Ortega, Eric Ansoborlo et Véronique Malard.

L’utilisation du cobalt dans de nombreux secteurs industriels conduit à certaines maladies professionnelles, en particulier par inhalation. Si la toxicité du cobalt est avérée, les mécanismes de toxicité  associés sont loin d’être compris et l’acquisition d’informations susceptibles d’améliorer les connaissances dans ce domaine est nécessaire.

Dans ce cadre, une équipe pluridisciplinaire regroupant des analystes du CNRS et de la DEN (CEA-Saclay et Marcoule) ainsi que des biologistes de l’iBEB (CEA-Marcoule), a examiné l’impact d’un composé soluble du cobalt sur des cellules épithéliales pulmonaires humaines en culture, ainsi que son impact sur l’homéostasie des métaux. L’étude de la spéciation du cobalt dans différents milieux de culture a été réalisée par des approches théorique et analytique, mettant en évidence l’influence de la composition du milieu sur le taux de précipitation du cobalt. Les effets cytotoxiques du cobalt  in vitro sur les cellules ont également été évalués. Suite à une exposition des cellules à des concentrations croissantes de cobalt, l’accumulation intracellulaire du cobalt et du zinc a été démontrée in situ par des techniques micro-analytiques d’imagerie par faisceau d’ions et par ICP-MS après lyse des cellules. La répartition sub-cellulaire de ces métaux a été établie par micro-imagerie chimique : le cobalt se localise de façon homogène dans le cytoplasme et le noyau alors que le zinc est plus abondant dans le noyau. La modulation de l'homéostasie du zinc après une exposition au cobalt, a conduit à évaluer l'effet d’une exposition combinée au cobalt et au zinc. Dans ce cas, une augmentation importante de la toxicité et de la teneur intracellulaire en zinc a été observée. Une diminution de l’expression de la protéine ZnT1, impliquée dans l’efflux du zinc, semble être à l’origine de cette forte augmentation de zinc intracellulaire. Ces travaux mettent en évidence l’apport considérable des techniques analytiques à la compréhension des mécanismes extrêmement complexes de toxicité à l’échelle cellulaire et moléculaire.

Carole Bresson

Appels à projets NEEDS 2013

Le défi Nucléaire :  Energie, Environnement, Déchets, Société (NEEDS) vise à fédérer l’effort interdisciplinaire de recherche sur le nucléaire, afin d’envisager tous les aspects de la relation entre la société, la nature et la technologie nucléaire.  Sept appels à projets sont lancés :
• Systèmes nucléaires et scénarios (CNRS, CEA, AREVA, EDF, IRSN)
• Ressources : mines, procédés, économie (CNRS, CEA, AREVA)
• Traitement et conditionnement des déchets radioactifs (CNRS, ANDRA, EDF,CEA, AREVA, IRSN)
• Comportement à différentes échelles des matériaux pour le stockage (CNRS, ANDRA, CEA, EDF, IRSN, BRGM)
• Impact des activités nucléaires sur l’environnement (CNRS, ANDRA, EDF, IRSN)
• Nucléaire, risques et société (CNRS, ANDRA, EDF)
• Matériaux pour l’énergie nucléaire (CNRS, CEA, EDF, AREVA)
Date limite pour tous les appels à projets NEEDS : 31 mars 2013   + d'infos

Annonces de conférence

Colloque Défis Analytiques et Sociétés : Innover pour mieux mesurer l’impact des composés chimiques sur la santé et l’environnement (18-19 Avril 2013, Paris) voir toutes les annonces de conférences



Mentions légales | Site par ID-Alizés